. . . CMS - WordPress est le CMS le plus populaire... et le plus attaqué...
CMS - WordPress est le CMS le plus populaire... et le plus attaqué

CMS - WordPress est le CMS le plus populaire... et le plus attaqué

S i vous cherchez une solution technique pour votre site web, il faut tenir compte de plusieurs paramètres. Si la performance et son évolutivité sont des facteurs incontournables, sa popularité n'est peut être pas la meilleure indication à suivre. C'est notamment le cas de Wordpress, qui en raison de sa popularité, est le CMS le plus visé par les hackers. Mais en est-il vraiment à l'origine ?

Wordpress truste les parts de marché des CMS en octobre 2016

Beaucoup s'en remettent à lui. Wordpress est un CMS (pour Content Management System) qui apporte des solutions de gestion de contenu il est vrai de façon aisée et sexy. Il vous évitera ainsi de ne pas mettre les mains dans le moteur pour mettre à jour vos articles, vos images et ajouter les plugins créés par une communauté immense et très active.

C'est une des nombreuses raisons qui expliquent le succès de Wordpress, une solution de gestion de contenu qui fait tourner à elle seule presque 25% de l'ensemble des sites web du monde...

WordPress est aussi le CMS le plus ciblé par les cyberattaques

En raison de sa popularité mais aussi en raison du mauvais entretien et d'une certaine négligence des webmasters, Wordpress est la cible de prédilection des cyberattaquants. Il convient donc de bien réfléchir avant de choisir cette solution, et savoir avant toute installation si l'on sera à même de mettre à jour le système régulièrement, en veillant à ne pas placer n'importe quel plugin...

Dans le rapport Website Hacked Trend Report du deuxième trimestre 2016 publié par Sucuri,  les problèmes de sécurité dans les CMS sont à l'évidence liés à la mauvaise formation sur la sécurité de leur site web. Ce rapport fournis un classement des systèmes de gestion de contenu (CMS) les plus affectés par les attaques :


Sans surprise, les trois plateformes de CMS les plus infectées sont aussi les plus populaires : WordPress, Joomla et Magento sont visées bien sûr, mais ce qui ne sous entend pas que ces plateformes sont moins sécurisées que les autres. En général, les problèmes rencontrés s'expliquent par la configuration et la maintenance gérées par les webmasters.

En raison de sa part de marché qui dépasse les 50%, Wordpress est évidemment la cible privilégiée des hackers, d'autant que ce CMS est le plus souvent laissé à l'abandon en ce qui concerne la sécurité, et qui s'avère le plus facile à infecter.

Avant donc de vous lancer dans une solution Wordpress, il faut donc bien réfléchir : soyez certains avant tout que vous, ou un webmaster sera capable de ne mettre à jour votre CMS et son environnement. Rien de tel que des extensions et des plug-ins non vérifiés, ainsi qu'un CMS périmé, pour naviguer définitivement en eaux dangereuses !

Source