. . . Du danger des faux correctifs de WannaCry diffusés en ligne...
Du danger des faux correctifs de WannaCry diffusés en ligne

Du danger des faux correctifs de WannaCry diffusés en ligne

E ncore mal remis des attaques récentes de WannaCry, beaucoup craignent de devenir l'une des nombreuses victimes du célèbre ransomware. Justement, profitant de la confusion générale et du manque de connaissances de certains, des cybercriminels y vont de leur escroquerie...

Prudence ! Les autorités font actuellement état d'escroqueries qui tentent d'exploiter la naiveté des utilisateurs de PC. Se faisant passer pour des services de sécurité informatique, des cybercriminels sans scrupules diffusent même des apps sur le Google Play, prétenduement destinées à vous protéger contre le vilain malware WannaCry. Une hérésie puisque le ransomware ne touche aucun appareil mobile ! Non seulement telle ou telle application ne vous protègera pas, mais aura sans aucun doute une petite surprise pour vous, si vous voyez ce que je veux dire...

Conséquence : la police incite à la plus grande vigilance lorsque l'on télécharge un correctif sur Internet. Et d'ajouter que jamais ô grand jamais un quelconque expert en sécurité n'envoie d'alertes via les réseaux sociaux, lieu de tous les crimes.

C'est malheureusement toujours le cas, à chaque fois qu'une attaque à grande échelle est faite, de faux correctifs fleurissent de tous les cotés pour profiter de l'émotion générale. Quoi qu'il en soit, les correctifs en question ne sont jamais à télécharger, puisque c'est le logiciel qui doit se mettre à jour automatiquement. Vous l'aurez compris, se protéger contre WannaCry et bloquer les ransomware ne passe surtout par la mise à jour de Windows, il suffit pour cela de lancer son logiciel de mise à jour Windows Update.

De la même façon, les nouvelle signatures des antivirus se mettront à jour automatiquement grâce à votre logiciel habituel. Il n'est en aucun cas recommandé de procéder à ce genre de mise à jour via un lien diffusé dans un mail ou depuis les réseaux sociaux.

Le mieux dans ce genre d'affaire de phishing, spam et autres ransomwares est de se protéger en amont en utilisant un logiciel anti-spam qui vous aidera dans la sécurisation de votre messagerie électronique. 

Malheureusement, le fait que ce genre de filouterie fonctionne encore montre combien les réflexes de base sont à acquérir (et je ne vous parle pas des amateurs qui ont réalisé leur petit site perso avec Wordpress !). Ces récents événements auront au moins peut être l'avantage d'éduquer la masse concernant certains usages indispensables à prendre sur la toile dans son ensemble.... à moins qu'il ne s'agisse ici que d'une affaire de bon sens que nous devrions avoir tous en commun...

Pour terminer, si jamais vous recevez un mail vous expliquant que vous êtes infecté et qu'il faut payer une rançon, vérifiez au moins que cela est réellement le cas et que les fichiers de votre ordinateur sont cryptés !

pour finir, petite astuce : si jamais vous êtes victime de WannaCry et que vos fichiers Dropbox ou Drive sont cryptés sur votre ordinateur, sachez que des restaurations de ces derniers sont possible via les interfaces en ligne.

source
https://www.developpez.com